lundi 14 octobre 2013

BUMPKIN ISLAND - Ten Thousand Nights.


La troupe orchestrale de BUMPKIN ISLAND nous vient de Rennes, épicentre déjà bien
connu pour nous avoir secoué ces derniers temps en matière de pop orchestrale avec MERMONTE.
Après deux E.Ps. déjà très bons voici leur premier album, TEN THOUSAND NIGHTS.
Les compositions sont riches et sensibles, très inspirées par une aura nordique. On
comprendra d'ailleurs la présence de Birgir Jon Birgisson aux crédits de cet ouvrage qui
compte SIGUR ROS, MUM et THE ALBUM LEAF parmi ses collaborateurs.
Les yeux et les oreilles pétrifiés par des paysages à la fois austères et magiques, les voix.
d'Éléonore James et d'Élise Rocaboy nous emportent dans un détour intérieur que l'on
emprunte avec beaucoup d'émotion.
Les titres In my guts et Hummingbird ont fini de nous convaincre, les habitants de BUMPKIN ISLAND ont un bien bel avenir devant eux!

lundi 7 octobre 2013

JEAN JEAN - Symmetry.



Indie Air et Jean Jean c'est une longue histoire d'amour et on peut dire qu'on les a un peu dans le sang!
En effet nous suivons ce groupe depuis la création de notre initiative. Ils nous ont fait l'honneur d'être présents lors de la toute première édition du festival Indie Air, de faire la première partie de Toe au Point Éphémère en 2012, ou, plus récemment, celle de Fang Island au Batofar pour
l'Indie Air Festival 2013.

Bref, nous nous devions de saluer ce premier album, SYMMETRY, que nous attendions
avec impatience car c'est un peu la consécration de nombreuses années
de travail acharné et d'un nombre phénoménale de concerts dans tous types de lieux aux quatre coins de la France.

La galette démarre fort avec Coquin l'Éléphant suivi d'une effrayante B.O. de sciences fiction intitulée Les orgues de Gorah. Le titre LOVE nous renvoie quant à lui à un voyage magique à pesanteur variable. L'album continue avec une ballade, Laser John, accompagnée par le très bon Gregory
Hopfner au chant (Kid North, Almeeva, Dawnshape,..). S'en suivent Vacchero le tribal et le très court Mac qui introduit Wonder Bras, titre qui fricote avec l'indécence, sur des notes  électro à la sauce Adebisi Shank, qui te dit "à très bientôt".

L'album est un peu court mais on ne leur en voudra pas d'avoir réussi ces sept titres qui
s'enchaînent à merveilles. Allier un tel niveau d'exigence, de technicité, de puissance et de fun n'est pas donné à tout le monde.
SYMMETRY nous apporte la confirmation que ce groupe en a vraiment dans le ventre! Plus qu'un album c'est une réelle fierté que nous offre les JEAN JEAN.



JEAN JEAN "Love" from Radius Labs on Vimeo.

ENEMIES - Embark, Embrace.


Quel sacrilège ! Nous avons eu tellement peu de temps ces deux derniers mois que 
nous n'avons pas eu le loisir de poser une oreille sur le tout nouvel album de nos amis
d'ENEMIES.

EMBARK, EMBRACE avait été annoncé par le single Indian Summer, hymne pop dans
lequel on pouvait entendre des voix qui, jusqu'à maintenant, ne s'étaient jamais exprimées.Et
bien oui, ENEMIES s'essaient aux vocalises! Mais ici pas de leader, la force des irlandais
demeure dans l'ensemble, dans une symbiose instrumentale.
ENEMIES confirment encore une fois son appartenance à une scène qu'ils partagent avec
leurs compatriotes qui déjà ont connu un succès notoire comme AND SO I WATCH YOU 
FROM AFAR, THE CAST OF CHEERS ou encore THE REDNECK MANIFESTO.
La rupture avec l'exclusivité instrumentale ouvre la voie à de magnifiques featuring avec
Connor Adams (THE CAST OF CHEERS) ou avec HEATHERS et Oisin Murphy (CROUPIERS).

Toujours très ascensionnelles, les compositions suggèrent très bien le titre de l'album.
On a eu le privilège d'en profiter en avant première lors d'un live intimiste pour la première
date du Indie Air Fest. Le report vidéo viendra d'ici peu pour vous en faire profiter. Patience!

jeudi 27 juin 2013

Quadrupède.


Quadrupède est un duo instrumental originaire du Mans mêlant programmation et jeu organique bien senti.
Tout ça donne un côté post-rock assez électro qui nous rappelle le groupe Ed Wood Junior en plus fun ou encore Mouse on The Keys (pour les boucles de piano classique/Synthé sur fond groovy). On pourrait même pousser la description à une B.O. de jeu vidéo, tellement ça fourmille de petits sons 8 Bits.
On commence à les voir se produire en live aux côtés de Duchess Says ou encore du fou Gull qui a récemment sillonné nos contrées.



mercredi 12 juin 2013

DOWSING + ANNABEL + MAN IS NOT A BIRD - 14 JUIN @ l'AMSTERDAM PUB

Ce vendredi, il devrait faire beau puisque trois groupes à la vibe ensoleillée devraient toucher Paris, enfin L'Amsterdam plus précisément. Une soirée proposée par notre ami Gonz.


DOWSING 
Emo 90’s / Indie rock de Chicago dans la veine de Get up kids, The Weakerthans, Algernon Cadwallader, Into it/Over it ou Weezer. Ils viendront présenter leur album « It still pretty terrible » sortit l’an passé sur le label Count your lucky star!


ANNABEL 
Indie punk de Kent dans l’Ohio qui a sortit quelques disques sur Tiny Engines et également Count your lucky stars. C’est beau, frais et si tu aimes American Football, Promise ring ou bien encore Built to spill, il y a de grandes chances que ça te parle!






MAN IS NOT A BIRD

Jeune formation parisienne qui vient tout juste de sortir un premier Ep prometteur et un split avec les lavallois de Puzzle.

vendredi 7 juin 2013

BRIGHTEST COLOR.


Ces deux expatriés français n'ont-ils rien trouvé de mieux que de s'installer à Brooklyn pour faire du son aux inspirations anglaises?
Erik et Florent, respectivement ancien chanteur et guitariste du groupe parisien Meet Me At The Lighthouse, ont décidé d'embrasser la ville de la dame de fer et ont rapidement sorti leur premier E.P.
Les rythmmiques sont ciselées et les mélodies très arpégées façon Math-Rock, avec un côté dansant et "hype" très britannique.
Effectivement les premières lueurs auront l'aura des biens connus Foals, mais il s'agit là d'un premier essai, sorte de démo bien léchée des capacités et influences du duo fraîchement installé.
Aujourd'hui entouré de Tomoyuki Kage au clavier et de Robert Shaffer, ex-drummer de Funeral Party,  respectant la pluralité culturelle, le projet se structure et formule quelque chose de solide dont nous envions la découverte sur scène aux américains.
Il nous faudra donc attendre leur prochain E.P. pour en ressentir les radiations mais je vous suggère de vous exposer à ces trois pistes très engageantes et disponibles gratuitements.

FLECHE - Hey! Light up the canyon parade


Flèche est un projet issu de quatre bonhommes pas si inconnus pour nous puisque nous y retrouvons des membres de Ninja Wolf II, de L'Homme Puma et du collectif Mini Short.
C'est donc avec joie que nous accueillons ce rayon de soleil de 6 titres empreints de pop énergique. Le genre de chansons qui te donne envie de prendre la route vers un peu d'insouciance.
Hey! Light up the canyon parade est donc un appel à la fête, encore partagée avec notre ami au don d'ubiquité Greg Hopffner au mixage (Kid North, Almeeva, Radius System,...).
Il ne me reste plus qu'à vous coller leur bandcamp dans les oreilles (lien à partir duquel vous pouvez vous procurer leur oeuvre à prix libre) et vous donner rendez-vous à leur premier concert sur Paname (soyez à l'affût!)